La taxe d’habitation, la taxe foncière et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) sont déterminées selon des règles qui ont été édictées il y a près de 50 ans.  Elles dépendent des caractéristiques du logement comme la surface, l’accès aux réseaux, les éléments de confort (douches & toilettes…), la situation géographique, l’entretien…

Elles peuvent donc, dans certains cas, avoir subi de profondes modifications et être déconnectées de la réalité 2019. Dans un souci d’équité entre les contribuables, la communauté de communes Pévèle Carembault, en lien avec les communes et les services fiscaux, lance donc un travail d’analyse afin de corriger les anomalies les plus flagrantes.

  • rss
  • imprimer