Les travaux ont démarré mardi 9 juillet. L’entreprise locale Dutriez est en train de décaisser une partie du chemin situé à la fois sur le circuit pédestre de Mons-en-Pévèle et le GR 121 B. Cette zone où il y a un escalier a besoin d’une rénovation pour assurer le passage des habitants, des promeneurs et des randonneurs en toute sécurité.

En effet, l’escalier en rondins de bois est installé depuis 30 ans environ. Chaque semaine, de nombreux cyclistes et randonneurs l’empruntent lors de leur balade. La décision a donc été prise de le remplacer car il est devenu glissant.

L’entreprise a pour mission d’élargir le chemin sur 150 m environ. L’objectif sera de créer un passage séparé pour les cyclistes et les marcheurs. Un ternaire, composé de cailloux et de chaux, sera déposé. Ensuite, 40 marches en chêne seront installées pour les randonneurs. Les travaux s’étaleront sur deux semaines environ.

Réouverture du chemin en septembre

L’accès au GR 121 B reste fermé jusqu’à la fin du mois d’août. Le temps que le ternaire et les marches se stabilisent. Il est donc également impossible de se balader sur le circuit de Mons-en-Pévèle.

Ce projet est financé par la Pévèle Carembault à hauteur de 26 000 euros. Une subvention de 14 990 euros (70% du coût total des travaux HT) a été demandée au Département dans le cadre des sentiers inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR). De son côté, la commune de Mons-en-Pévèle a notamment financé l’élagage du chemin, les frais de bornage et l’acquisition de parcelles pour un coût de 4 300 euros.

  • rss
  • imprimer