En 2019, la Pévèle Carembault poursuit son aventure avec le Contrat local d’éducation artistique (Cléa). Deux artistes ont été choisis pour cette nouvelle édition : Anne Houel, plasticienne questionnant l’architecture, et Asaf Mor, circassien adepte de la jonglerie poétique, visuelle et dansée.

Mardi 20 novembre, les deux professionnels sont venus se présenter aux potentiels partenaires dans la salle Casadesus de Pont-à-Marcq. Après une rapide plongée au cœur de leurs univers et talents, ils ont invité les participants à s’initier à leurs arts. Une manière de leur faire découvrir ce qu’ils pourront proposer lors de leur résidence-mission.

Résidence-mission : immersion sur le territoire

En effet, du 7 janvier au 10 mai 2019, Anne Houel et Asaf Mor poseront leurs valises en Pévèle Carembault. Durant les 4 mois, ils réaliseront des gestes artistiques, c’est-à-dire des projets culturels, coconstruits avec les habitants. L’objectif est d’amener une nouvelle forme d’art au sein des écoles, maisons de retraite, associations et structures culturelles du territoire. Cette action est totalement gratuite pour les partenaires.  Le Cléa est un dispositif porté par la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France, le rectorat de l’Académie de Lille et la direction des services départementaux de l’Education Nationale – Nord.

En 2018, 62 partenaires ont participé au Cléa. Le collectif Hexpress, originaire de la Métropole lilloise est intervenu dans 25 communes et a touché plus de 3 500 habitants.

Retrouvez prochainement le portrait des deux artistes du Cléa 2019 sur le site de la Pévèle Carembault !

  • rss
  • imprimer