Il est arrivé sur le parquet de la Pévèle Arena en août dernier. Depuis Jérémy Ricard-Dorigo se plait beaucoup au sein du Basket Club d’Orchies. Evoluant au poste 3, ailier, il n’était pourtant pas destiné à devenir basketteur professionnel. Rencontre.

« Quand j’étais petit, je faisais du football, se souvient le sportif. Ça me plaisait beaucoup. D’ailleurs aujourd’hui encore j’adore en faire et aller voir les matchs. » Mais, dans sa famille, le sport de prédilection, c’est le basket. Son grand-père, son père et son frère le pratiquent. Alors à 11 ans, il quitte la pelouse et intègre le club de basket de Charenton en région parisienne où il reste jusqu’à ses 20 ans. « Je me suis découvert une passion pour ce sport. C’est pourquoi, j’ai arrêté mes études après le bac pour me consacrer au basket. »

La motivation venue des supporters

Il poursuit sa carrière dans différents clubs français : Reims en espoir, Denain en Pro B, puis Chartres en N1. « Nous avons été champions de N1 et je voulais jouer davantage. Les dirigeants du BCO sont venus me voir et c’était une opportunité idéale alors j’ai accepté. » Ravi des débuts du club lors de la saison 2018-2019, le joueur espère bien vivre une fin de saison extraordinaire avec ses équipiers. Pour cela, il compte évidemment sur les supporters et leur énergie. « On espère toujours avoir un maximum de supporters dans la salle. Plus ils nous encouragent, plus cela nous motive et met la pression aux adversaires. Il n’y a pas beaucoup de clubs en France qui évoluent dans ce genre de salle, on a vraiment de la chance. »

Le prochain match du BCO à domicile est prévu le samedi 4 mai à 20h face au club de Vendée Challans. N’hésitez pas à venir soutenir Jérémy Ricard-Dorigo et ses coéquipiers.

  • rss
  • imprimer