Il a démontré son dynamisme et sa vivacité à son entrée dans le match face à Saint Quentin samedi 10 novembre. Gauthier Pad fait partie des plus jeunes joueurs de l’équipe professionnelle du Basket Club d’Orchies. A 20 ans, le Berséen vit sa passion au quotidien dans la Pévèle Arena comme meneur de jeu au BCO. Rencontre avec celui qui rêve depuis tout petit de devenir joueur professionnel de basket.

« Mon père jouait au basket dans le club de Phalempin en tant qu’amateur. Moi je m’y suis mis à l’âge de 5 ans, se rappelle le jeune homme, et j’ai démarré à Templeuve. Ce sport m’a directement plu. » Jusqu’à l’âge de 13 ans, il reste dans ce club avant de rejoindre le Lille Métropole Basket Club.

Alors qu’il cherchait un nouveau projet pour sa carrière, le staff du BCO prend contact avec lui à ses 18 ans. « On me proposait de jouer dans l’équipe de Nationale 1 et de Pré-nationale. Là, je suis à ma 3e saison dans le club et je m’y plais beaucoup. » Il faut dire que l’ambiance entre les joueurs est aussi bonne sur le terrain qu’en dehors. Ce qui a permis de créer une forte cohésion entre les hommes de Jimmy Ploegaerts. « Nous avons fait un bon démarrage de saison avec 5 victoires consécutives malgré les blessés. En ce moment, c’est un peu plus compliqué. »

Futur professeur de sport

Mais le joueur ne lâche rien. Il sait que les deux entrainements quotidiens vont améliorer les performances de l’équipe. Sans oublier les briefings vidéo d’après match. « Cela nous permet de voir les erreurs et de les corriger. C’est une étape très importante. »

Le quotidien de Gauthier Pad se partage aujourd’hui entre le basket et sa vie d’étudiant ronchinois. « Je suis actuellement en 3e année de licence Staps pour devenir professeur d’EPS. Après la licence, je poursuis avec un Master et je passe le concours. Ce n’est pas évident de vivre que du basket et il ne faut pas oublier qu’on ne peut pas faire ça toute sa vie. »

Pour venir encourager Gauthier dans les gradins, rendez-vous le mercredi 14 novembre. L’équipe orchésienne accueille celle de Sorgues dès 20h dans la Pévèle Arena. « C’est très important d’avoir un public nombreux car il nous rend plus fort. De voir que les supporters veulent qu’on gagne, ça nous motive d’autant plus ! Alors il faut venir nous encourager. »

  • rss
  • imprimer