Installé depuis le mois d’août 2017 sur le parking du supermarché, le conteneur du magasin E.Leclerc de Templeuve-en-Pévèle intrigue les habitants. A quoi sert-il ? Que se passe-t-il à l’intérieur ?

Il s’agit d’une ferme aquaponique dans laquelle sont produites des plantes aromatiques. « Le directeur de notre magasin, Thomas Pocher, est très engagé dans le développement durable et les circuits courts. Il a séduit par ce principe de production, précise une employée. La start-up qui a lancé le projet a fermé et nous étions à la recherche d’un organisme pour le relancer. » En avril, à l’occasion d’ateliers de rencontres organisés par la Pévèle Carembault (dans le cadre du programme d’Economie Circulaire : Pévèle Circulaire), Thomas Pocher a été mis en relation avec l’Institut de Genech. La ferme aquaponique est remise en route.

Comment elle fonctionne ?

Le principe est simple : des poissons, ici des carpes d’ornement, vivent dans de grands aquariums situés au rez-de-chaussée. Leurs déjections produisent des nutriments qui servent à nourrir les plantes, installées à l’étage, via un système d’irrigation. Les plantes sont donc cultivées sans terre.

Ce sont les élèves de l’Institut de Genech qui ont la charge du projet. Ces élèves de BTS  « Production Horticole » sont venus planter une dizaine d’aromates différents au mois de septembre : persil, basilic, menthe, thym… Deux ou trois étudiants seront responsables de la ferme à long terme. « C’est un formidable outil pour les professionnaliser, souligne Christophe Brame, enseignant technique à l’Institut. Cela permet à nos élèves de monter le projet de A à Z, de la plantation à la commercialisation. »

En effet, une fois produites, ces plantes aromatiques vont être utilisées par un traiteur de Fretin. La cueillette se fera selon ses besoins. La chaîne est donc totalement locale.

  • rss
  • imprimer