Durant les vacances d’automne, les directeurs des accueils de loisirs proposent des activités variées aux enfants et ados. Frédéric Cormont, directeur du Soda’s Club de Mérignies, a profité d’une météo clémente pour emmener 2 jeunes volontaires planter des prairies fleuries à Bersée. Mercredi 21 octobre, Axane et Mathis ont enfilé leur costume de jardinier en herbe, direction la salle de sport et le city stade. La municipalité avait déjà préparé le terrain en retournant la terre d’une petite parcelle entre les 2 structures. Il fallait tout de même encore donner quelques coups de pelle avant de semer.

« J’aime bien travailler la terre, lance Mathis, 14 ans, originaire de Mérignies. Je trouve qu’il faut remettre un peu de végétation où l’on peut car il en manque. » Un avis partagé par son camarade de Moncheaux : « C’est quand même plus joli d’avoir des fleurs que de l’herbe et c’est aussi bien pour la nature ! » Les ados se réjouissent que leur action serve à la biodiversité locale : « Avec les fleurs qui vont pousser ici, les abeilles vont trouver de quoi se nourrir et butiner. Elles n’auront pas des kilomètres à faire. »

Par cette action, le directeur du Soda’s Club souhaite sensibiliser les jeunes à la préservation de la nature.

Opération prairies fleuries

Cette plantation fait partie du dispositif « Prairies fleuries » lancé par la Pévèle Carembault. Chaque année, entre 7 000 et 8 000 m² de parterres sont semés dans les communes. En effet, la Communauté de communes offre aux communes, qui le souhaitent, 300 m² de « prairies fleuries » afin de préserver et améliorer la biodiversité locale grâce à des graines dont le patrimoine génétique est régional. En 2020, 19 communes ont demandé à bénéficier de cette action.

  • rss
  • imprimer