La Passerelle

Du côté d’Ennevelin et Pont-à-Marcq, sur le site de Canchomprez, en face de l’entrée du golf de Mérignies, c’est un vaste projet qui est programmé avec, à terme, la création d’un parc d’activités sur 27 hectares. La Pévèle Carembault s’est rendue compte d’un manque : celui pour les entreprises du tertiaire de trouver un lieu confortable à leur développement. En effet, les solutions immobilières offertes par le territoire sont souvent des parcs d’activités dédiés à l’artisanat ou à de la petite production employant peu de cadres. Or le territoire accueille deux fois plus de cadres que la moyenne régionale, les cadres devant se rendre sur la métropole lilloise pour travailler.

En partenariat avec la Chambre de Commerce et d’industrie de Lille, le projet sera de créer La Passerelle de 1 500 m2 et  un pôle tertiaire de 6 000 à 8 000 m2 sur une partie du site.

Un lieu de rendez-vous, démonstrateur de l’économie circulaire

La Passerelle sera le lieu de rendez-vous pour les entrepreneurs du territoire. Elle se veut un exemple même de la Troisième Révolution Industrielle avec une éco-construction, un ameublement issu de l’économie circulaire, un bâtiment à énergie positive… Le bâtiment sera la vitrine du développement durable opérationnel et de l’entrepreneuriat durable pévèlois.

La Passerelle abritera une pépinière d’entreprises, des espaces de coworking, un fab lab (un lieu où les jeunes entrepreneurs pourront trouver des outils et des machines, pilotés par ordinateur, mis à leur disposition pour réaliser leurs objets.) et des ateliers de production. Soit un lieu dédié au développement économique au cœur des 38 communes afin d’accueillir les entrepreneurs du secteur tertiaire.

Superficie : 1 500 m2.
Coût : 3 millions d’euros dont une partie sera subventionnée.

Le choix définitif s’est porté au mois de juin 2017 sur le projet du cabinet MAES. Le site sera opérationnel d’ici fin 2019.

  • rss
  • imprimer