Yannick Lassalle, vice-président

Yannick Lassalle, vice-président en charge du numérique

Yannick Lassalle n’est pas originaire de la Pévèle Carembault, c’est son charme qui va l’attirer. Né à Lottinghen, un village de 450 habitants, près de Desvres, le jeune homme gagne Lille pour effectuer son service militaire. Il poursuit ses études au conservatoire des arts et métiers. En 1986, il crée une société de service en informatique spécialisée dans les logiciels de gestion pour les collectivités locales. En 20 ans, cette société deviendra une des entreprises leader dans ce secteur.

Installé dans la Métropole lilloise, marié depuis 1982, et père de 4 enfants, Yannick Lassalle a des envies de vivre en campagne. Après quelques recherches avec son épouse, le couple tombe amoureux d’une ferme au carré à rénover à Nomain en 2004. « Le hameau de Lannay est idéal car il est situé dans un endroit calme, loin de l’autoroute, des voies ferrées et il y avait un grand terrain pour le cheval de ma fille. » Electricité, peinture, carrelage, rien ne les arrête. Ils aménagent un gîte rural dans une aile de la ferme.

L’entrée au conseil municipal

Après quatre ans dans le village, le Nomainois entre au conseil municipal en 2008 sur la liste du maire Daniel Bonnet. « Il m’a confié le mandat d’adjoint aux finances et à la communication. » En 2014, Yannick Lassalle prend la tête de la liste du maire sortant aux élections municipales. A 53 ans, il enfile l’écharpe tricolore comme premier édile du village.

Fervent défenseur d’un territoire à la pointe de la technologie numérique, c’est tout naturellement qu’il devient en janvier 2014, vice-président en charge des technologies de l’information, de l’économie numérique et du haut débit à la Pévèle Carembault ; suite à la sollicitation du président Jean Luc Detavernier. Son principal objectif est de mettre en place le très haut débit sur le territoire des 38 communes. « Les habitants ont besoin de la fibre pour leur quotidien et aussi pour le travail. C’est une forte demande à laquelle la Communauté de communes veut répondre rapidement. Un planning a été défini avec le syndicat mixte, la Fibre Numérique 59/62, afin  que les communes soient couvertes avant 2020. »

Parmi les autres dossiers sous son aile se trouvent l’aide à la dématérialisation pour les communes, la formation au numérique pour les habitants au travers d’ateliers. « Et pour atteindre ces objectifs, je peux compter sur une formidable équipe d’agents à la Pévèle Carembault. »

Un amoureux du vélo

Derrière l’élu se cache aussi un homme passionné de sport et notamment du deux-roues. « Depuis l’adolescence, je fais du vélo. Cela permet de me changer les idées. J’ai grimpé de nombreuses fois le Mont Ventoux, 25 km de montée en 3h30. » Le Nomainois est aussi passionné des sciences en général et l’astrophysique en particulier « Appréhender l’immensité du cosmos permet de relativiser bien des choses… »

 

  • rss
  • imprimer