Il relie le Nord et le Pas-de-Calais, en traversant les communes d’Ostricourt, Leforest et Evin-Malmaison notamment. Le Filet Morand est un cours d’eau qui subit depuis de nombreuses années la pression de l’urbanisation. Son tracé a été modifié au fil des années et a entrainé des disfonctionnements dans les réseaux d’assainissement et la station d’épuration de Courcelles-les-Lens. La Communauté d’agglomération Hénin-Carvin et la Pévèle Carembault s’associent pour régler le problème.

Afin de séparer le Filet Morand du réseau d’assainissement, des travaux étaient nécessaires. Le lundi 27 août, des ouvriers sont intervenus pour débuter le désenvasement du site, côté d’Ostricourt. Les fossés ont donc été curés. Une renaturation du site avec des plantations suivra cet hiver. Une zone d’expansion de crue sera également créée, en juin 2019, en amont de la rue Jules Guesde pour retenir les eaux de pluie et lutter contre le risque d’inondation.

Régler les problèmes d’humidité

« Pour notre commune, c’est un dossier très important qui remonte à 2007, précise Bruno Rusinek, maire d’Ostricourt. Ces travaux vont permettre de régler les problèmes d’humidité autour du terril et de la rue Anatole France. L’assainissement pourra ensuite être refait dans plusieurs secteurs de la commune. Les habitants vont pouvoir se raccorder au tout-à-l’égout. Nous sommes très heureux de voir que les choses avancent grâce à l’implication des élus et des agents. »

Pour le secteur de la Pévèle Carembault, le montant global du chantier s’élève à 585 000 HT. Il est financé par l’Europe via le Feder (60%), l’Agence de l’eau (20%) et la Pévèle Carembault (20%)

  • rss
  • imprimer