Durant l’été 2018, la Pévèle Carembault a envoyé un questionnaire aux entreprises du territoire. L’objectif était de connaitre leurs méthodes de gestion des déchets afin de mieux les accompagner vers le développement durable.

Suite à l’enquête, les chefs d’entreprise ont été invités à un premier atelier sur l’écologie industrielle (voir la vidéo ci-dessous), mercredi 27 février.Notre objectif est de mettre en réseau les entreprises qui travaillent en Pévèle Carembault, précise Bernard Cortequisse, vice-président chargé du développement économique. Nous avons travaillé sur les déchets industriels. On s’est rendu compte que de nombreuses entreprises étaient sensibilisées au traitement durable de leurs déchets alors nous souhaitons mutualiser les idées pour mieux les appliquer. Si on se met tous ensemble, nous aurons forcément une meilleure démarche.”

Ecologie & Industrie

Écologie et industrie sont deux mots que tout semble opposer. Et pourtant, considérer les entreprises et les zones d’activités comme des écosystèmes est source de grandes richesses. A l’instar d’Ecopal  à Dunkerque, les territoires engagés dans l’écologie industrielle connectent les entreprises entre elles. L’objectif est simple : donner raison à Lavoisier : “rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme“. Échange de chaleur ou d’énergie , collecte mutualisée des déchets, optimisation de l’utilisation des parkings… Les opportunités sont multiples. 

Suite à ce premier atelier, les entreprises ont choisi deux pistes sur lesquelles, elles souhaitent avancer en priorité. Une série d’ateliers est déjà programmée. Pour les accompagner dans cette démarche, les entreprises pourront compter sur la Pévèle Carembault, l’Espace Info-Energie et le bureau d’études Inddigo.

  • rss
  • imprimer