Bouvignies : le Château seigneurial

Un peu d’histoire

En 1480, Jacques III de Olhain fait construire un nouveau château au cœur du village après la destruction de l’ancien château féodal des « Prés des Veaux », situé dans le marais. Au cours du XVIe siècle, le comte de Nédonchel le fait fortifier. Au XVIIIe siècle il est entièrement entouré de profonds fossés et on y accède par des portes monumentales protégées par des pont-levis.

Un logis de 81 pièces est entièrement reconstruit en 1782 par le marquis de Nédonchel. A la Révolution, les Nédonchel ayant émigré, le château est vendu comme Bien National. En 1793, la basse-cour et le château, bâtis depuis seulement 11 ans, sont démolis et les matériaux transportés à Douai pour être vendus.

Il ne reste aujourd’hui qu’une partie du mur d’enceinte percé d’ouvertures destinées à l’aération des bâtiments, l’entrée principale encadrée de 2 pilastres, « la porte de Douai » enjambant le reste des douves avec la date de réfection gravée sur la clé de voûte (1783), un pigeonnier carré en brique sur soubassement en grès et un bâtiment de communs (XVIIe siècle). La propriété est achetée en 1983 par la commune de Bouvignies à Achille Dujardin et son épouse Fernande Fromont.

Un peu d’architecture

Les matériaux provenant de la démolition sont transportés à Douai pendant la Révolution mais quelques paysans ont récupéré des pierres blanches pour la construction de leurs maisons dans le village. Certains de ces murs sont encore visibles aujourd’hui sur la place et autour du château.

  • rss
  • imprimer