Orchies : l’Hôtel de ville

Un peu d’histoire

L’hôtel de ville se trouve au centre d’Orchies, sur la place du Général de Gaulle. Construit à l’origine au début du XVIIe siècle, avec un élégant beffroi de style baroque et un perron à double révolution, il est dynamité en septembre 1914, suite à l’incendie qui avait détruit la quasi-totalité de la ville. Il est reconstruit après la guerre dans le style Renaissance flamande et inauguré en 1927 par le président de la République Raymond Poincaré.

A nouveau endommagé en 1940 par des tirs d’obus allemands, il est restauré en partie en 1947 puis inauguré en mai 1964 après réaménagement de l’intérieur.

La construction est en briques rouges et pierre blanche, architecture solennelle dans la tradition des hôtels de ville monumentaux qui marquent la richesse de la cité. Sur la longue façade de trois travées, les arcades du rez-de-chaussée forment porche et les trois baies de l’étage, de style Renaissance, s’ouvrent sur la salle d’honneur. L’ensemble est orné de balustrades, niches et clochetons et est couronné par une haute toiture de cuivre verdi.

Le saviez-vous ?

Pendant l’été 1914, après avoir traversé la Belgique neutre, les Allemands entrent dans le Nord. Les soldats français reculent devant les Allemands, qui attaquent par Tournai et Valenciennes. Des combats ont lieu à Templeuve et Orchies.

Le 23 septembre 1914, un convoi d’ambulances est envoyé par le commandement allemand de Valenciennes pour récupérer des blessés allemands. Il semble que des coups de feu soient échangés entre les soldats allemands qui accompagnent les ambulances et un détachement français et que quatre allemands soient tués.

Une expédition punitive du 1er bataillon du génie bavarois arrive le 25 septembre et prétend y trouver les corps mutilés de 21 soldats allemands. La ville est alors incendiée méthodiquement à l’aide de grenades incendiaires. Orchies sera détruite à 90%.

  • rss
  • imprimer