Phalempin : Château Melchior

Un peu d’histoire

En 1891 Robert Delcroix propriétaire d’une sucrerie (à l’emplacement de l’actuelle place Jean-Baptiste Coget) et d’une grande ferme (à l’emplacement de l’actuelle résidence Les jardins de l’abbaye) fait construire ce château.

Cette habitation, dans le style Louis XIII, en brique et pierre, est surmontée de hautes toitures dont les combles aigus se terminaient à l’origine par 4 épis sur l’aile droite et d’un lanternon à gauche. M. Delcroix y décède en mai 1914.

De 1914 à 1918, pendant l’occupation allemande, le bâtiment devient le siège de la Kommandantur. Après la guerre, sa veuve Ketty Denabrif et sa fille Ketty Delcroix habitent le château jusqu’à leurs décès survenant respectivement en août 1934 et février 1935.

Les héritiers vendent la propriété en juillet 1937 à Pierre Melchior, éditeur de l’annuaire Ravet-Anceau, et son épouse Marie Verley qui la baptisent La Fourmilière.

En novembre 1959, la mairie de l’époque (actuel n°9 rue Léon Blum) devenant trop petite, le conseil municipal présidé par Maurice Watrelot décide l’achat de la propriété de M. Melchior et de son parc de plus de 2 hectares pour répondre aussi aux demandes importantes de logements et de terrains constructibles. Depuis la fin de l’année 1960, le château est devenu Hôtel de Ville.

Le saviez-vous ?

Le lanternon ou lanterneau est une partie surélevée d’un comble pour l’éclairer ou l’aérer. Le lanternon qui dominait l’aile gauche du château est supprimé pour des raisons de sécurité lors d’une réfection de la toiture de la mairie en 1969.

  • rss
  • imprimer