Pierre Ratajczak a passé sa vie à travailler dans la mine, que ce soit à Ostricourt ou à Oignies. Rencontre avec ce mineur afin d’en savoir plus sur ce métier qui a été le moteur de l’économie du territoire pendant de nombreuses années.

La vie de Pierre n’est pas une histoire toute rose. Tout commence à la fin des années 40. Il a alors 9 ans quand son père, mineur, décède dans d’atroces souffrances dues à la mine. Dès lors un dilemme est posé à Pierre et son frère jumeau : l’un des deux doit descendre sous terre. Bien évidemment, aucun d’eux ne souhaitait cela, et c’est en tirant à la courte paille que la décision a été prise : Pierre descendra dans les entrailles de la Terre. Ainsi, dès 14 ans et jusqu’à ses 18 ans, il travaille comme mineur à la Fosse 7 d’Ostricourt.

A 18 ans, l’Ostricourtois part pour la Fosse 2, située à Oignies. Il y suit une formation, puis retourne dans la Fosse 7 un an après. Cette situation, où il travaille pour 700 francs par mois, lui déplait fortement. C’est pourquoi, à 20 ans Pierre Ratajczak part faire 18 mois de service militaire en Algérie.

La mine, une seconde famille

C’est en 1962, à la fin de son passage à l’armée, que Pierre revient en France et plus particulièrement à la Fosse 7, où il apprécie vraiment la camaraderie. Puis, la fosse ferme et Pierre s’en va à la Fosse 8. Là-bas, il sera chef d’équipe de nuit, poste qu’il qualifie d’ingrat car « il n’y a pas d’horaires fixes, tant que le travail n’est pas fait, on ne peut pas remonter ». D’ailleurs, à ce propos, Janine, sa femme depuis 52 ans, confie qu’elle se rendait souvent à la mine pour aller chercher son mari, car celui-ci ne revenait pas. En 1981, Pierre connait son dernier transfert : la Fosse 9. Il la quittera en 1989, un an avant sa fermeture.

Malgré le fait que Pierre ait toujours voulu quitter la mine, il a ressenti un grand vide au moment de prendre sa retraite. En effet, la mine et ses camarades étaient pour lui une seconde famille.

Aujourd’hui, l’ancien mineur est un père et un grand-père heureux. Ce passionné de jardinage depuis toujours, profite de sa retraite bien méritée pour entretenir son magnifique jardin.

  • rss
  • imprimer