Marianne attend patiemment devant la gare d’Ostricourt ce lundi. Elle ne travaille pas très loin de là. La jeune femme va prendre la navette Pev’Ailes ligne 241 pour rentrer chez elle à Mons-en-Pévèle. Depuis le lancement de ce service le 2 septembre, elle est déjà montée à bord plusieurs fois. « Je l’ai prise le mercredi de la rentrée pour la première fois. Mon objectif est de ne plus utiliser ma voiture dans ma vie quotidienne. Avec la navette, le trajet est rapide et gratuit. C’est écologique et économique. »

En effet, comme pour les autres lignes de transport régionales, le service est payant (1,7 euro le trajet). Mais il est gratuit pour les habitants de la Pévèle Carembault puisque la Communauté de communes prend en charge le coût du transport.

Faites votre carte avant le 21 septembre

Jusqu’au 21 septembre, aucun justificatif n’est nécessaire pour monter à bord. Mais à partir de cette date, chaque usager des lignes 239, 240 et 241 devra présenter la carte Pev’Ailes au chauffeur. Elles sont délivrées gratuitement sur simple demande dans les mairies desservies. Il suffit de se munir d’un justificatif de domicile récent.

Question durée du trajet, Marianne a fait les calculs. Pour se rendre au travail, il lui faut 13 minutes en voiture, 17 en vélo et un peu de moins de 20 minutes en navette. « On n’est pas à 2 minutes près, sourit Marianne. Le service est en rodage pour ses débuts mais il est très pratique. Les navettes desservent beaucoup de villages. C’est un vrai service de proximité. »

Ce service est avant tout destiné aux actifs qui se rendent sur la Métropole lilloise. C’est pourquoi les horaires de passage ont été ajustés pour correspondre aux horaires des trains les plus rapides en direction de Lille. Mais les habitants peuvent également l’emprunter pour circuler sur le territoire.

  • rss
  • imprimer