Les jeunes sont assis autour de la table, écoutant consciencieusement Lise Desmet. La jeune femme travaille pour une agence de conseil en image. Mardi 30 janvier, elle est venue rencontrer la dizaine d’étudiants en formation de la session du Réseau Etincelle. Ce dispositif permet de les accompagner dans leurs recherches d’emploi grâce à une formation de 60 heures durant laquelle ils montent un projet fictif d’entreprise.

« Je souhaite vous faire prendre conscience que votre image est très importante pour vous présenter aux autres, et notamment à des recruteurs, précise la professionnelle. Votre posture est aussi importante quand vous vous adressez à un interlocuteur. » Après ces bons conseils, les jeunes ont eu la chance de pouvoir rencontrer un chef d’entreprise. En effet, la session Réseau Etincelle se déroule actuellement dans les locaux de l’entreprise de Contrôle Technique Delinselle à Pont-à-Marcq. Christophe Cuvelier, gérant de cette société, a pris le temps de rencontrer le groupe et de présenter son entreprise, son parcours et surtout de répondre aux questions sur le monde professionnel.

Des projets originaux d’entreprises

Grâce à cette matinée, chacun a pu avancer davantage dans son projet de création d’entreprise. Et autant dire que les idées de cette session sont plutôt originales : bar médiéval, mercerie, micro-brasserie, ferme pédagogique, garage pour véhicules anciens… Des jeunes pleins de ressources qui forment déjà un groupe soudé. « Nous avons sympathisé très vite et on s’entraide pour monter notre projet personnel », lance une des participantes. Il faut dire que le Réseau Etincelle n’est pas seulement là pour leur donner confiance en eux, mieux aborder le monde professionnel et découvrir ses talents, c’est aussi un dispositif pour développer leur réseau et leur esprit d’entreprendre en collectif.

  • rss
  • imprimer