Consciente des atouts et enjeux de son territoire, la Pévèle Carembault met la biodiversité au cœur de son projet de territoire. Elle se présente comme une aire « naturelle », entourée d’agglomérations. C'est pourquoi elle a répondu à un appel à projets visant la création d'un Atlas de la biodiversité communautaire. Sa candidature a été retenue en juillet 2021.

La réalisation de l’Atlas se déroule sur 2 ans, de juillet 2021 à août 2023. La collectivité n'est pas seule pour mener à bien ce projet. Elle s’appuie sur de nombreux partenaires institutionnels et associatifs reconnus dans le domaine. Tous leshabitants, élus, associations, agriculteurs et entreprises, qui le souhaitent, sont également invités à jouer un rôle en participant aux futurs ateliers et manifestations organisés dans ce cadre.

Le cadre naturel

La Pévèle Carembault est composé en grande partie de terres agricoles, associées à des pâtures, haies bocagères et bosquets, prairies, jardins de surface importante, zones humides, friches et terrils. Elle présente d’intéressants cœurs de biodiversité comme le site Natura 2000 du bois ornithologique des 5 tailles de Thumeries, les différents Espaces Naturels Sensibles (gérés par le département du Nord), les forêts domaniales de Phalempin et de Marchiennes, les 80 km de cours d’eau sur la rivière Marque et ses affluents (Petite Marque, Pont Thibaut, Zécart, Riez de Bourghelles)...

 

Les objectifs de l'Atlas

En initiant un Atlas de biodiversité communale, la Pévèle Carembault se fixe des objectifs :

  • Recenser les espèces animales et végétales typiques de la Pévèle Carembault
  • Améliorer les connaissances sur la biodiversité locale
  • Sensibiliser la population et les acteurs locaux sur la protection de la nature
  • Définir les enjeux de conservation et de préservation des espèces
  • Restaurer des habitats remarquables de ces espèces

Vous aimerez aussi...

Nos autres sites